Christophe Meyer

Christophe Meyer: Marcher sur le volcan 
Christophe Meyer: Marcher sur le volcan

Maintenant que nous savons que ce Monde est fini, il s’agit de faire en sorte que le voyage de notre nid humide et tempéré circulant en boucle dans l’espace autour d’un astre en fusion soit sans retour, et d’oeuvrer par tous les moyens possibles à sa destruction, au désastre, à la mort, car plus la vie sera difficile, plus grand seront lesChristophe Meyer: Marcher sur le volcan  profits. Il faut apporter à la Lune, ce satellite de poussière, une planète morte, et prendre exemple sur elle, qui tire les océans à elle pour en faire les marées, sucer à nous toutes les ressources possibles, les consumer en un gigantesque brasier, danser dans la fumée, sauter à pieds joints dans les charbons ardents pour en faire naitre les volcans dont les cendres étoufferont tout, empoisonneront tout sous des siècles de retombées de cendres plombées de métaux lourds. Que mille Fukushima éclatent, que Pripiat soie la Nouvelle Jérusalem, que de la vigne poussée dans le désert du Nevada sous Trinity-point soit un vin de messe, et que chacun aie droit à son atoll de Bikini personnel.

Tous les bénéfices de la vente de ce livre seront intégralement reversés à un think-tank niant le réchauffement.

Christophe Meyer: Marcher sur le volcan